Histoire

De la montagne à la mer

 

De la montagne à la mer thyrénéenne, Sorbo Ocagnano apparu au XIIIe siècle, était séparé en deux administrations distinctes Sorbo et Ocagnano et comptait aussi deux paroisses encore existantes à ce jour.

En 1824 les deux hameaux deviennent la commune de Sorbo Ocagnano, avec le hameau de Querciolo, sur le littoral bord de mer.

Le village de Sorbo

 

Sorbo et son église du XVe siècle San Petru.(St Pierre et st Paul) ainsi que la chapelle Ste Croix où se trouve le Christ noir fêté le 14 septembre dans la commune. dans cette chapelle se trouve également un tableau classé monument historique mobilier de la commune il s’agit d’une huile sur toile représentant Suzanne et les vieillards daté de la fin du XVI début XVII siècle

En 1646, l’évêque du Diocèse visitant le village évoque alors, l’église romane de San Ghjuvanni, (classée site historique depuis 1976)

Le hameau d’Ocagnano

 

Le hameau d’Ocagnano porte le nom du ruisseau qui y prend sa source.C’est la deuxième paroisse avec l’actuelle église l’A Nunziata, construite aux environs de 1680, elle est la troisième église du village après celle de Santa Croce entièrement détruite, mais aussi la chapelle de San Damianu située à environ 1 km du hameau qui devait être l’église du village de Campu détruit au XIIe ou XIIIe siècle et dont il ne reste plus aujourd’hui que quelques ruines.